La ligne

Le plan détaillé

Descriptif

Mortagne-sur-Sèvre (la gare est à 129m d’altitude) est encore sur le plateau Choletais ; Les Herbiers la gare se trouve à 120m d’altitude) se trouve dans la grande plaine Vendéenne. Par la route, ces deux villes sont distantes de 15 km ; par le rail, de 22 km.

Entre les deux se dressent les Monts de Vendée (ou Hauteurs de la Gâtine ou Gâtine de Vendée), prolongement du massif Armoricain au sud de la Loire. Ils culminent à 285m, à Saint Michel Mont Mercure.

La traversée de cette petite chaîne de collines, explique le profil difficile de la ligne : il faut en quelques kilomètres, se hisser de près de 70m. Les pentes atteignent 15 ‰, ce qui est considéré comme une ascension difficile pour les chemins de fer. Ces difficultés sont vaincues grâce à trois viaducs (Barbin, Coutigny, Haute Maunerie), mais aussi à l’aide de multiples petits ponts, talus, tranchées, courbes et contre-courbes serrées.

En partant de Mortagne-sur-Sèvre, la ligne suit les ondulations du plateau Choletais, pour atteindre la vallée de la Sèvre Nantaise, qu’elle franchit par le viaduc de Barbin (135m d’altitude).

La ligne entame sa première dure rampe, dans une profonde tranchée creusée dans la roche, pour atteindre Saint Laurent-sur-Sèvre (159m d’altitude). Après le palier de la gare, ligne continue sa montée pour franchir une première colline avant de redescendre dans un petit vallon occupé par un ruisseau, le Blanc, qui va se jeter dans la Sèvre Nantaise.

Une fois le ruisseau franchi, la montée recommence jusqu’à la gare de Chambretaud (à 177 m d’altitude). Chambretaud était la seule commune de France, jusqu’en 1980, qui ne fêtait pas le 14 Juillet, en souvenir des massacres de 1793, durant les Guerres Vendéennes.

La ligne, en palier dans la gare, reprend sa montée jusqu’à atteindre le seuil qui lui permet de franchir les Monts de Vendée. Ce passage se fait dans une profonde tranchée franchie par un pont-route. Ce pont-route marque le point le plus haut de la ligne à 190m d’altitude: on l’appelle pont des soupirs, car une fois franchi, le travail du chauffeur devient moins harassant.

La ligne descend vers le viaduc de Coutigny qui permet de franchir un profond val envahi par un étang. On peut apercevoir, sur la gauche, en haut de la colline, les ailes des moulins du château du Puy du Fou. Puis la ligne franchit un vallon par le viaduc de la Haute-Maunerie, avant d’arriver à la gare des Epesses (155m d’altitude) La gare est en palier et se situe à près de 3km de la commune.

La ligne continue de descendre vers les Herbiers, où elle atteint la plaine. Elle laisse sur la gauche une large vue sur Saint-Michel Mont Mercure, et sur la droite on aperçoit le Mont des Alouettes (230m) et ses moulins, haut lieu des Guerres de Vendée.

Mortagne-sur-Sèvre est situé à 10km de Cholet par la D160 en direction de La Roche-sur-Yon. Les Herbiers se trouvent dans la même direction à 25 km de Cholet.