Restauration du patrimoine

I - La locomotive à vapeur 030T6

II - La voiture-restaurant CIWL VR ou WR n°4216

III - La voiture DRG7

 

 

I - La restauration de la locomotive 030T6

(de son acquisition à sa mise en service)

La locomotive à son arrivée.

Cette locomotive a été conçue pour assurer les manœuvres dans les établissements industriels.

Fabriquée en 1948, elle est mise en service aux Houillères du Bassin du Nord et du Pas de Calais (HBNPC) pour la remorque des rames de charbon.

En 1960, elle est rachetée par une usine de céramique où elle tracte les wagons d’argile, avant d’être réformée.

Le Chemin de Fer du Puy du Fou (CFPF) l’acquiert en 1985 pour assurer la traction du train à vapeur en remplacement de la 040T137 prêtée par le Train à Vapeur de Touraine (TVT) jusqu’à la fin de la saison touristique de 1989.

C’est François Prineau, aidé par Alain Pineau, qui dirige la restauration. Celle-ci ne peut s’effectuer que pendant les hivers et les débuts de printemps car la priorité est donnée à l’exploitation touristique.

La 030T6 entre en service commercial en 1990. Ses performances ne sont pas satisfaisantes. Déjà, elle souffre de la comparaison avec la 040T137 qui possède quatre essieux moteurs alors qu’elle n’en a que trois. Elle manque donc de puissance pour tirer un lourd convoi. Ensuite, elle est affaiblie par des fuites dans les tubes parcourant sa chaudière. Il faut donc changer ses 143 tubes.

En 1991, la locomotive est équipée d’une tuyauterie toute neuve. Ses nouvelles performances permettent une conduite plus aisée mais néanmoins toujours bridée par le relief de la ligne et le poids des voitures tractées.

train vapeur stationné devant la gare

Inventaire non exhaustif des travaux réalisés entre 1985 et 1991 :

  • changement du compresseur à air avec son moteur à vapeur, qui sert pour les freins,
  • changement du piston,
  • réalésage du moteur,
  • changement des cylindres et des sabots de freins,
  • isolation de la chaudière,
  • re-profilage des bandages de roues,
  • rectification des fusées,
  • modification de la carrosserie de la cabine
  • ajout d’un tender,
  • nouvelle livrée.

 

II - La restauration de la voiture-restaurant : Voiture CIWL VR ou WR n°4216

Cette voiture a été achetée par l’association en août 2013, elle a été acheminée en octobre depuis la SOFICA à Angers (les magasins généraux) jusqu’au dépôt du CFV à St Laurent Sur Sèvre et les travaux ont réellement débuté début novembre 2013.

 

Caractéristiques

Constructeur : Nivelles – Construite en 1940.

Réformée en 1971.
Décoration intérieure : marqueterie d’origine, mobilier moderne.
Restauration : inclue quelques modernisations telles que climatisation et sonorisation.

Les membres de l’association ont œuvré dans de nombreux corps de métiers pour obtenir, après environ 20 000 heures de travail, un résultat exceptionnel  !

Deux ans et demi de patience et de passion !

La voiture n°4216 avant son arrivée :

 

Arrivée de la voiture n°4216 à Mortagne s/Sèvre, le 18 juillet 2013 :

Les différents postes de restauration se résument en six axes différents

Reprise de la carrosserie extérieure

  • Étanchéité de la toiture et reconstruction des gouttières
  • Reconstruction des coffres et des extrémités
  • Reconstruction intégrale des portes
  • Apprêt, peinture de finition et adhésifs pour les marquages

Roulement

  • Réinstallation des équipements de freinage absents
  • Pose de bogies révisés 

Intérieur de la salle

  • Démontage des accessoires et de toutes les boiseries
  • Enlèvement de l’isolant en PVC d’origine et pose de laine de verre
  • Remise à neuf de l’électricité
  • Démontage, nettoyage, vernissage des aérateurs
  • Agréage du sol et pose de la moquette
  • Repose des boiseries restaurées et des accessoires 

Couloir et Plateformes d’accès

  • Suppression des tôles corrodées
  • Ponçage à nu de la tôle
  • Réfection de l’électricité  (dont le tableau)
  • Création d’un local toilettes sanitaires

Cuisine et office

  • Démontage de toutes les installations et réaménagement complet : casiers et portes, groupes froid, cuisson
  • Remise à neuf de l’électricité

Affrètement de la voiture

  • Fabrication de fauteuils bridges
  • Achat de la vaisselle et du linge de table
  • Fabrication des lampes de table


 

Et voilà le travail, le 10 mai 2016 la voiture est prête pour son “premier voyage” sur la ligne Mortagne s/Sèvre-Les Herbiers !

III - La restauration de la voiture DRG7

EN CONSTRUCTION…